fbpx

Archives de
Mois : février 2017

Manteau des neiges

Manteau des neiges

A l’automne j’ai fait le point sur mes manteaux en début d’hiver.

Je suis retombée sur ce manteau avec plaisir. Je l’ai enfilé devant ma glace comme si on me proposait de m’envelopper d’un énorme plaid douillet.
Et j’ai de nouveau un doute. Oui, cela va faire 4 ans je crois, que je l’ai cousu (avec la maternité je perds parfois le fil des choses…), et quand je l’avais fini à ce moment là, et bien je ne l’ai finalement pas porté.
Au-delà du côté imposant je ne savais pas comment le fermer, j’ai essayé en ajoutant une ceinture élastique, mais ce n’était pas heureux du tout…
Je ne suis pas toute mince mais là, ce n’était vraiment pas flatteur.

Alors je l’ai regardé de nouveau, j’ai consulté ma Maman présente à ce moment là, et ensemble on a un peu réfléchi : il fallait revoir les poches et la manière de fermer ce manteau.

J’ai donc dédoublé les poches.
Au lieu d’une poche en deux parties, je n’en ai gardé qu’une que j’ai cousu à la main sur le pan avant du manteau, ceci pour chaque côté.

Pour fermer au mieux le manteau, il fallait mettre des boutons.
J’ai donc trouvé des boutons brun nacrés finement ciselés, et j’ai fait mes boutonnières à la main étant donné le type de tissu.

Il me reste donc à le porter 😉
Avec le grand froid de ce mois de janvier, j’ai finalement ressorti ma doudoune québecoise, mais j’avoue que je l’ai déjà mis une fois avec plaisir !

Bon et ce projet au départ, c’était quoi ?

Au fil de mes feuilletages de magasine Burda, j’avais craqué sur ce modèle : Burda n°121 janvier 2010, manteau 101 de la page 11.

Et présenté comme ça, ça donne envie, hein !

Et puis moi, la moumoute, le confort et le tout doux c’est une immense histoire d’amour. Et quand j’avais trouvé ce tissu (à Paris), j’avais craqué.

Alors les deux se sont naturellement trouvés.

Le tissu se dédouble en une partie “peau” et une partie “poils”, donc il a été “facile” de dédoubler et plier la partie peau pour faire les ourlets.

Et pour l’assemblage, les morceaux ont été posés l’un sur l’autre.

J’adore le grand col, la couleur, la forme évasée, le côté héroïne russe du début du 19ème siecle.

Bref un beau projet que je souhaitais vous présenter.

 

~~~~

Patron : Manteau 101 Burda n°121 de janvier 2010
Modifications : ajout de poches, cors et manches en une seule partie, pas de languettes aux poignets
Taille réalisée  : T. 42 je crois…

Bombers fleuri

Bombers fleuri

En janvier 2015 était organisé sur la toile “Rigel Bomber January” : un défi est à la communauté couture à coudre ensemble le Rigel Bomber de Paper Cut Patterns

Et moi, j’ai craqué pour tous ces bombers fleuris !!! et j’ai eu un énorme coups de coeur pour ce bomber en liberty.

Quelques semaines plus tard j’ai trouvé un coupon parfait chez Ma Petite Mercie.

Le modèle original n’a pas de doublure, mais comme la plupart des couturières, j’en ai ajouté une suivant le tutoriels utilisé par le gang du Rigel Bomber January.
De nouveau ma mémoire flanche et je ne sais plus d’où vient ma doublure.
C’est un tissu assez structuré mais lisse rose/vert moiré pour rappeler les couleurs principales de mon bomber.
Pour les bas de manche, de blouson et le col, je n’ai pas réussi à trouver un bord-côte s’accordant à mon tissu principal. J’ai donc utilisé un jersey léger et très souple.

Je l’ai d’ailleurs utilisé pour faire un Hemlock tee (patron gratuit de Grainline Studio) à manches longues, que je porte justement dessous 😉

Mais j’ai procrastiné toute l’année et ne m’y suis mise que l’hiver suivant, fin 2015.

J’avais lu dans les articles relatifs à ce projet que les manches pouvaient être courtes, mais au moment de couper tout ça, l’info s’était envolée et je le regrette un peu.

Ce fut parfois un petit peu compliqué d’aligner toutes les pièces, de bien ajuster la doublure et le bord-côte dans le bas du vêtement.
Donc il y a plusieurs petits défauts, mais c’est comme cela qu’on apprend 🙂

J’ajouterai que j’ai réalisé la variation 2 avec ses découpes en triangle aux épaules. Malheureusement ça ne rend pas avec ce tissu mais je ne le regrette pas, c’est un de plus de ce modèle.

Porté or not porté ?

Malheureusement, je n’ai pas porté cette veste quand je l’ai eu finie, c’était le plein hiver, et au printemps je n’ai pas trop osé mettre le centre de mon corps en pleine lumière.
Car soyons clair, c’est une veste qui se porte courte et je ne pense pas que cette forme m’aille très bien.
De ce fait, je porte surtout des pulls un peu longs ou larges… il est donc plus compliqué de porter par dessus une veste coupé court.
Mais peut-être me direz-vous qu’au printemps prochain il faut que me lance 🙂 !?

En tout cas j’adore cette réalisation, et le tissu y est pour beaucoup, beaucoup !! Il ne me reste donc qu’à la porter, et peut-être aux vue des manches un brin courtes, peut-être l’envisager comme un gilet plus que comme une veste à la mi-saison !!

~~~~

Patron : Rigel Bomber de Paper Cut Patterns
Modifications : ajout d’une doublure. Penser à allonger les manches et pourquoi pas un peu le corps si je souhaite refaire ce modèle.
Taille réalisée  : Variation 2 en taille L