fbpx

Archives de
Étiquette : Hudson pants

#memademay2020

#memademay2020

Un challenge annuel de la communauté couture

Chaque année depuis plusieurs années, sous l’impulsion de Zoé du So,Zo blog, on peut retrouver le mouvement du #memademay : le mois de mai en “fait par moi”.

Chaque personne créatrice de vêtements peut l’interpréter à sa manière et proposer ce challenge à sa façon. Porter ce qu’on l’on a cousu mais qu’on ne porte jamais, ne porter que du fait main, une seule pièce, tout ce qu’on avait à réparer…

Cette année j’avais comme chaque année envie de participer. Mais cela demande un rythme et une organisation et souvent j’ai peu partagé, je n’ai pas réussi à être régulière.

2020 à Sherwood

Cette année, avec le confinement, mon quotidien m’a permis de le faire.

J’ai mis mon trépied près de la porte d’entrée, repéré les moments de la journée où c’était plus facile avec le soleil et les coins du jardin adéquat aux prises de vues.

Et au moment du café ou avant le dîner je prenais le temps d’éditer la photo et mettre un commentaire.

Je n’ai pour ma part pas pris d’engagements particuliers et me suis lancée avec l’idée de simplement mettre des vêtements faits main.

Bon, j’avoue que pour moi ce n’est pas très compliqué, rares sont les jours où je n’en porte pas l’année durant.

Pendant le début du confinement je prenais un pull et un jean et ils me faisaient la semaine, j’étais habillée et pas en pyjama, donc en “position” pour être disponible, efficace et/ou présente à mon quotidien.

Un défi bénéfique pour ma créativité et mon moral

Finalement avec ce défi de mai, je me suis poussée à explorer ma garde-robe, à ressentir la façon donc je voulais me sentir pour vivre ma journée, essayer de nouveaux assemblages de tenues et puis j’ai inauguré des vêtements car j’ai pas mal cousu, j’en avais besoin. Pas forcément de nouveaux vêtements, mais de coudre 😉

Surtout que c’était des projets que j’avais en tête depuis longtemps. Je ne lâche jamais les projets, je ne m’en lasse pas avec le temps, alors imaginez le remplissage de ma tête 😉

J’en ai profité pour me replonger dans l’application Trello que j’avais installée il y a quelque temps, utilisant les conseils de Camille une des créatrices de Deer&Doe.

J’ai pu assembler des coupons de mon stock avec des patrons, les couper, les coudre et les porter !!

Une amie me demandait à la suite de ce mois de publications si réfléchir à m’habiller le matin n’était pas un choix de plus, lourd à porter, une charge en plus. Et comme le montre mon choix du pull-jean de début de confinement, c’est clairement un choix en plus. Mais ce n’était pas une charge pour moi.

Cela m’a poussée à réveiller ma créativité et l’attention que je me portais. Ce me fut bénéfique, vraiment, même si je comprends que ce choix quotidien puisse être une charge, un stress pour certains.

Envisager chaque matin la façon dont je veux me présenter au monde, choisir l’énergie que je veux donner à ma journée, définir la façon dont je suis et l’assumer, c’est aussi l’essence de ce qui me porte.

C’est une partie du travail que je vais proposer dans mon prochain cours en ligne disponible aux alentours de la rentrée de septembre 2020 !

Alors restez dans le coin 🙂

Et merci de m’avoir suivie et accompagnée durant ce mois de mai, votre enthousiasme et votre présence m’ont soutenue !

Vous retrouverez le détail de chaque tenue sur Instagram dans mon fil d’actualités ou en “stories” permanentes sous #memademay2020.

Summer set – ou comment j’ai progressé

Summer set – ou comment j’ai progressé

Ce pantalon agréable de l’été, cela faisait plusieurs saisons que j’en rêvais.
Entre les grossesses et les minis chaleurs, je n’avais pas encore pris la chose à bras le corps.
Alors cet été, avec du temps et de la motivation, mais surtout deux trois tissus choisis pour ça au printemps, je m’y suis mise.

Le patron :

J’avais le Suzy pants de Tessuti Fabrics, une créatrice australienne. Le look était tout à fait l’idée que j’avais en tête.
Et puis Instagram mon ami, m’a permis de découvrir un certain nombre de magnifiques réalisation du Hudson Pants de True Bias. Entre autre celle de Feathers Flights qui était tout ce que je voulais faire moi aussi pour une de mes versions.

Les réalisations :

J’ai donc commencé par une réalisation classique en respectant le patron le plus possible et donc en utilisant un jersey noir de mon stock (un coupon de trois mètres des Tissus de la Mine à Angers). D’une légèreté incroyable et d’une douceur bien agréable, si ça fonctionnait, j’avais là un pantalon Doudou.
Mission réussie !

Hudson Pants

 

Hudson Pants

 

Ensuite, il me fallait reprendre mon téléphone, mon meilleur allié, pour retrouver toutes les informations auparavant cherchées, sur l’adaptation de ce patron d’un tissu maille à un tissu chaîne et trame (d’un “knit” à un “woven” pour ceux et celles qui comme moi suivent bien ce qui se passe en anglais). Et j’ai trouvé le tutoriel de la créatrice du patron, elle même, que j’ai ensuite trouvé validé par toutes celles qui ont avant moi testé cette adaptation ! Ouff, j’avais tout ce qu’il me fallait. Et les conseils de Feathers Flights m’ont également aidé.
Avec un autre coupon de trois mètre d’un tissu à motifs très colorés, coton très léger, je me suis lancée !

Hudson Pants

 

Hudson Pants

Autant vous dire qu’au début ce ne devait être qu’une toile (un “muslin” pour les anglophones). J’ai descendu la taille devant, remonté la taille derrière. Je n’aime pas que mon petit ventre soit trop contraint et j’ai besoin que mon bel arrière-train soit bien couvert. Et je ne sais plus trop ce qui s’est passé pour le bas mais dès le premier essai, j’ai été conquise par l’ourlet à la main (en plus de l’ourlet du bas).
Ce pantalon est d’un confort incroyable lui aussi, et qui eu cru que c’est lui que j’aurai mis le plus par cet été bien chaud ??
Conquise de nouveau, je pouvais aller vers mon objectif suivant, le petit pantalon jogger en tencel couleur jean de Tissus Myrtille !

 

Mais avant, j’avais besoin, pour être certaine, de tester de Suzy Pants, pour voir.
Mais ça n’a pas du tout été. Les poches ne me convenaient pas, il était bien trop grand et trop large, et en examinant les deux patrons, j’avais clairement tout ce qu’il me fallait dans le Hudson.

Suzy pants

Alors si certaines sont intéressées par un beau pantalon en wax (recyclage d’un boubou fait avec un tissus ramené directement d’Afrique) taille 44/46 je pense, il est à vous, faites-vous connaître !

 

Troisième essai du Hudson Pants.
Le tissu est un régal au toucher, j’en rêvais de mon pantalon.
Je commençais à bien gérer le montage. Vite fait, bien fait, j’avais un nouveau pantalon, cette fois bien plus long et avec bracelets de cheville élastiqués.
Toujours les mêmes petites modifications à la taille, et pas mal de rajout de longueur de jambe, régulé ensuite à l’essai. Il faudra sûrement que l’été prochain je fasse deux/trois coutures pour maintenir l’élastique qui a tendance à rouloter malgré sa largeur. Mais sinon aussi agréable que les autres.
Le tissu est plus épais, même si doux et bien souple. Il pourra donc être mis dès le printemps,  car en plein été ce n’est pas le meilleur choix.

Hudson Pants

Et voilà, il ne me restait que la dernière version que j’avais en tête, la “classique” du pantalon souple.
Le tissus est une viscose émeraude à petits triangles blancs et noirs des Tissus de la Mine.
Même patron, mêmes modifications et en un peu plus d’une heure j’avais un quatrième pantalon !
Cette fois sans bracelets au bas des jambes, juste un ourlet.

Hudson Pants

Hudson Pants

 

Par contre, je crois qu’avec chaque version cela a été le cas, mais là avec le motif ça a été plus flagrant, avec l’adaptation de la taille et de je ne sais trop quoi, l’arrière des jambes a tendance à “tourner”, mais bon, c’est plus déstabilisant à la réalisation qu’au porter, donc tout va bien.
Je me repencherai sur la question quand ceux-là seront usés ou que je trouverai un autre tissu, un de ces jours.

Moi qui n’avais plus de pantalons pour l’été, j’ai été sauvée et n’ai emmené que ça ou presque pendant nos vacances. J’ai adoré les porter, tous les quatre. Chacun correspond à un style ou un moment de la journée. Même suivant le temps. Ajoutez des baskets et un petit pull et si il fait frais vous serez à l’aise. Une paire d’escarpins et un collier et la soirée est à vous. Bref, parfait pour tout l’été, et même toute l’année en jouant avec vos jersey.

Les points fort de ce patron, la simplicité, surtout ! Ensuite, les poches, et la ceinture élastiquée, quel confort !!

Ces quatre réalisations ont été tout un processus de travail pour moi, réfléchir en détail à un projet, la toile, les modifications, l’adaptation. Des étapes qu’on apprend à maîtriser en pratiquant la couture. Ce projet a vraiment marqué une avancée dans ma façon d’envisager la couture !

Certaines l’ont déjà réalisé ? Et si vous êtes tentées, lancez vous !!

A très vite !

 

~~~~

 

Patron : Hudson Pants de True Bias
Modifications : abaisser taille devant et relever taille derrière, rallonger les jambes suivant les réalisations
Taille réalisée (en suivant les mensurations proposées sur le patron) :
en jersey : 12
en chaîne et trame : 16

Patron : Suzy Pants de Tessutis
Modifications : abaisser taille devant et relever taille derrière, rallonger les jambes
Taille réalisée (en suivant les mensurations proposées sur le patron) : M