fbpx

Archives de
Étiquette : robe

#memademay2020

#memademay2020

Un challenge annuel de la communauté couture

Chaque année depuis plusieurs années, sous l’impulsion de Zoé du So,Zo blog, on peut retrouver le mouvement du #memademay : le mois de mai en “fait par moi”.

Chaque personne créatrice de vêtements peut l’interpréter à sa manière et proposer ce challenge à sa façon. Porter ce qu’on l’on a cousu mais qu’on ne porte jamais, ne porter que du fait main, une seule pièce, tout ce qu’on avait à réparer…

Cette année j’avais comme chaque année envie de participer. Mais cela demande un rythme et une organisation et souvent j’ai peu partagé, je n’ai pas réussi à être régulière.

2020 à Sherwood

Cette année, avec le confinement, mon quotidien m’a permis de le faire.

J’ai mis mon trépied près de la porte d’entrée, repéré les moments de la journée où c’était plus facile avec le soleil et les coins du jardin adéquat aux prises de vues.

Et au moment du café ou avant le dîner je prenais le temps d’éditer la photo et mettre un commentaire.

Je n’ai pour ma part pas pris d’engagements particuliers et me suis lancée avec l’idée de simplement mettre des vêtements faits main.

Bon, j’avoue que pour moi ce n’est pas très compliqué, rares sont les jours où je n’en porte pas l’année durant.

Pendant le début du confinement je prenais un pull et un jean et ils me faisaient la semaine, j’étais habillée et pas en pyjama, donc en “position” pour être disponible, efficace et/ou présente à mon quotidien.

Un défi bénéfique pour ma créativité et mon moral

Finalement avec ce défi de mai, je me suis poussée à explorer ma garde-robe, à ressentir la façon donc je voulais me sentir pour vivre ma journée, essayer de nouveaux assemblages de tenues et puis j’ai inauguré des vêtements car j’ai pas mal cousu, j’en avais besoin. Pas forcément de nouveaux vêtements, mais de coudre 😉

Surtout que c’était des projets que j’avais en tête depuis longtemps. Je ne lâche jamais les projets, je ne m’en lasse pas avec le temps, alors imaginez le remplissage de ma tête 😉

J’en ai profité pour me replonger dans l’application Trello que j’avais installée il y a quelque temps, utilisant les conseils de Camille une des créatrices de Deer&Doe.

J’ai pu assembler des coupons de mon stock avec des patrons, les couper, les coudre et les porter !!

Une amie me demandait à la suite de ce mois de publications si réfléchir à m’habiller le matin n’était pas un choix de plus, lourd à porter, une charge en plus. Et comme le montre mon choix du pull-jean de début de confinement, c’est clairement un choix en plus. Mais ce n’était pas une charge pour moi.

Cela m’a poussée à réveiller ma créativité et l’attention que je me portais. Ce me fut bénéfique, vraiment, même si je comprends que ce choix quotidien puisse être une charge, un stress pour certains.

Envisager chaque matin la façon dont je veux me présenter au monde, choisir l’énergie que je veux donner à ma journée, définir la façon dont je suis et l’assumer, c’est aussi l’essence de ce qui me porte.

C’est une partie du travail que je vais proposer dans mon prochain cours en ligne disponible aux alentours de la rentrée de septembre 2020 !

Alors restez dans le coin 🙂

Et merci de m’avoir suivie et accompagnée durant ce mois de mai, votre enthousiasme et votre présence m’ont soutenue !

Vous retrouverez le détail de chaque tenue sur Instagram dans mon fil d’actualités ou en “stories” permanentes sous #memademay2020.

La versatile robe de l’arrière-pays

La versatile robe de l’arrière-pays

Quand j’ai commencé à suivre Meg de Sew Liberated, c’était l’hiver et elle proposait régulièrement des variations de sa robe « Metamorphic ». Cette robe est réversible, sans manches et multi-adaptable.
J’adorais voir Meg utiliser ses différents patrons les uns sur les autres pour adapter sa tenue à ses envies, à ce qu’elle était ce jour-là (elle est également passée par la “Style school” de Stasia dont je vous parlais dans un article précédent). Et quand le patron de cette robe fut sortie au printemps, elle a commencé à nous montrer des variations de son nouveau projet, la “Hinterland dress” ou la robe de l’arrière-pays comme me l’a gentiment fait remarquer une amie germanophone 😉

Hinterland dress façon été 1

Qu’est-ce que c’est ?

Ce nouveau patron fait partie de la “Sedimentary Capsule collection” de Meg.
Cette robe a un corsage à pinces, boutonné sur le devant, une jupe rectangulaire froncée, et en option des liens à accrocher à l’arrière. Il y a 3 versions de manches, sans, manches courtes et manches 3/4. Il y a donc deux patrons de haut l’un pour les manches et l’autre quand il n’y en a pas.

Comme avec la Metamorphic dress, la Hinterland est hyper versatile, et Meg a passé de longs mois à préparer ce projet en coulisses tout en nous donnant régulièrement envie via son compte instagram.
Il y a tant de façons de porter cette robe, manches longues et long gilet, manches courtes sur manches longues, sur un pantalons, sur un jupe…

Hinterland dress façon été 2

Le tissu :

Quand le patron est sorti, j’ai décidé de l’acheter tout de suite et de la faire directement.
Pour ne pas gâcher un tissu de choix, et tout à ma timide entrée dans le monde des robes, j’ai décidé de faire une toile portable avec ce coupon de 3m de chambray de coton rouge des Coupons de St Pierre.
Honnêtement, je ne pense pas que ce soit le meilleur tissu. Quelque chose de plus fluide aurait été plus heureux (et robe non repassée pour les photos, c’est cadeau ;-)).

Hinterland dress façon été 3

Découpe et couture :

J’ai quand même auparavant réalisé une première toile du buste pour faire des essais. Un essai avec une, deux, trois modifications.
Je décidai de tenter un FBA. Un « full bust adjustment », ou adaptation pour poitrine généreuse. J’utilisais la méthode d’Annie Coton et ces deux articles du génial blog Curvy Sewing Collective.
J’arrivai donc à un buste plutôt bien.
Je tentai donc mon tissu rouge.

Pour les boutons, j’avais consulté FB et Instagram, j’avais finalement opté pour les petits boutons de nacre.

J’essaye la robe et là je prends 20kg visuellement…
Le tissu n’est pas assez souple et fluide, je ne suis pas certaine que le haut sans-manches me mette le mieux en valeur et ma taille ne l’était pas assez….
Alors j’ai eu l’idée de faire des pinces poitrine à la taille. Après de multiples essais, je décidai donc que c’était bon !

Hinterland dress façon été 4

Ce vêtement dans ma garde-robe :

J’ai adoré porter cette robe pour sa légèreté, sa praticité… mais j’avoue que j’ai du mal à me trouver jolie et confiante dans cette robe.

Alors j’ai décidé d’imiter Meg et de vous en proposer des versions avec des styles différents.

Hinterland dress accessoirisée façon hiver

Une version très hiver avec un jean, des boots, un long gilet et un grand foulard.
Je me sens très bien comme ça. Une fois encore ce n’est pas hyper flatteur, mais le gilet, malgré son âge, ses bouloches… fait son boulot. Et avec mes bottes et mon ginger jeans, je me sens toujours au top 😊

Hinterland dress accessoirisée façon hiver

Deuxième version automne, un legging, des bottes et une veste en jean !
Celle-ci je l’adore, ça modernise la robe et affine la taille. Malgré l’étroitesse de la veste (vais-je me tenter une Hampton Jean Jacket pour le printemps prochain ??), je pense plutôt porter la robe dans cette version.

Hinterland dress accessoirisée façon automne

Il sera bon l’an prochain de voir pour présenter autrement la robe, de nouveaux accessoires, de nouvelles idées (faudrait-il qu’en plus des pinces j’ajoute la ceinture prévue à cet effet ?)…

Hinterland dress accessoirisée façon automne

Mon homme m’a dit qu’une fois encore ce n’était pas près du corps. Et il a raison, il va falloir que je retravaille tout ça 😉

Donc pour l’instant pas d’autre version en vue. Mais du plaisir à lui trouver ses accessoires de l’automne/hiver 😊

Et pour avoir plus d’inspiration je vous propose de retrouver le challenge #hinterlandsewoff (sur instagram) organisé par Sara du blog The Sara Project et Tori du blog The Doing Things Blog. Elles proposent de poster sur instagram votre version de cette robe. Une que vous avez déjà réalisée ou une que vous allez réaliser. Tout ça pour coudre ensemble cette robe (Sara propose un pas à pas sur son instagram), et Meg vous propose le patron à prix réduit pendant la période du projet ! Tout est expliqué par les filles sur leur blog (liens au dessus), et tout ceci jusqu’au 22 octobre !!

Et vous, elle vous tente cette robe ?